Miss Peregrine et les enfants particuliers

MISS-PEREGRINE-ET-LES-ENFANTS-PARTICULIERS_ouvrage_popin

Ah ah, se dit-elle, comment donc vais-je pouvoir présenter mon premier livre?

Et bien comme ceci (pardonnez votre majesté si son commentaire n’est pas Tôpissime à votre goût, elle s’améliorera au fil du temps et de vos remarques  – gentilles les remarques hein?):

Je disais donc… Ah oui, Miss Peregrine et les enfants particuliers.

Cela faisait un bon moment que votre majesté louchait sur ce bel ouvrage en se disant « Ça ma reine c’est un livre pour toi! ». Mais disons que suite à de nombreuses péripéties, je ne nommerais point les cadeaux de Noël, votre reine s’est considérablement appauvrie. MAIS les cadeaux de Noël étant à double sens, son budget a quelque peu augmenté et elle a sauté sur l’occasion pour s’offrir son Précieux. Disons que je comptais depuis un moment l’acheter d’occasion mais comme le bruit que mon Seigneur Ô le grand Tim Burton avait eu la merveilleuse et Lumineuse et Ô rutilante idée d’adapter ce roman en une magnifique oeuvre, et bien son prix d’occasion était quasi identique au neuf. Bref tout ça pour dire qu’il est à moi, enfin et que je l’ai dévoré ce week-end. 

Voici donc mon avis, je suis bien entendu en tant que débutante dans la blogosphère ouverte à tout commentaire, réflexion, compliments, flatteries, Éloges, Louanges…

Résumé royal:

Jacob, un adolescent « normal » est très proche de son grand père, qui depuis sa petite enfance lui raconte des histoires complètements loufoques sur son passé avec des personnages aux pouvoirs surnaturels, photos à l’appui. Bien entendu, en grandissant, Jacob se rend compte que ces histoires ne sont que des inventions de son grand père et comprend que celui-ci s’est toujours moqué de lui en lui demandant de les prendre au sérieux. Jusqu’au jour où se produit un événement important (Ah ah je vous tiens! Vous pensiez donc que j’allais tout vous révéler!!!) qui mènera Jacob, après quelques instructions très vagues de son grand-père, sur une île du Pays de Galle qu’il va explorer à la recherche de la vérité. C’est alors qu’il va faire la connaissance de Miss Peregrine et des enfants particuliers…

Voilà n’insistez pas, je n’en dirai pas plus! Sinon autant vous raconter l’histoire hein!

Résumé au dos du livre:

Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante.

Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l’enfermement et l’immortalité.

Ce que j’en ai pensé:

Les +: Un univers surnaturel et Noir comme je les aime (dans la limite du raisonnable, nous sommes dans de la littérature jeunesse), qui reste malgré tout très réaliste, ce qui fait que l’on se prend vraiment à penser que ce monde existe, que ces enfants existent, et que l’on a très envie de prendre le bateau jusqu’au Pays de Galles pour les rencontrer. Les photographies sont également très bien choisies, et l’on est d’autant plus ravi d’apprendre que ce sont de vraies photos d’archives. Et bien sûr, gros point positif, les graphismes! Là je suis totalement fan! Les illustrations, les couleurs, si les livres étaient personnalisés, votre reine l’aurait voulu tel quel!

Les -: Et oui, parce-qu’il y en a quand même, d’abord, un début qui traîne en longueur, une histoire qui met beaucoup de temps à se mettre en place, ce que j’ai trouvé dommage car du coup la suite se déroule très (trop) vite. Le livre est à mon avis quasi coupé en deux: l’avant rencontre où tout est lent, où il ne se passe pas grand chose, environ la moitié du roman, et l’après, où tout s’accélère, où Jacob vit à mille à l’heure (ce qui est un comble quand on sait qu’en ce lieu les personnages ne peuvent pas vieillir). En enfin, parce-qu’il faut bien qu’une reine chipote avec les détails, les photos qui sont un peu trop facilement présentées (j’aurais aimé être tenue en haleine avant chacune et avoir hâte de les découvrir, mais elles étaient là avant que je me lamente sur le fait que je ne lis pas assez vite).

Ma note:

17/20  J’ai beaucoup aimé, mais ce n’est pas le coup de cœur que j’attendais. Mais j’ai quand même hâte de lire la suite qui promet d’être palpitante.

Citations choisies:

Citations qui m’ont plu même si elles n’ont pas vraiment de rapport avec l’histoire, mais il y a des choses comme ça qui font sourire!

« De plus près, j’ai constaté que les pots ne contenaient ni fruits, ni légumes, mais des organes. Des cerveaux. Des cœurs. Des poumons. Des yeux. Tous conservés dans du formol, d’où la puanteur… J’ai reculé en suffoquant, à la fois dégoûté et horrifié. Dans quel endroit étais-je tombé? On trouve ce genre de bocaux dans les sous-sols d’une école de médecine, à la rigueur. Pas dans un foyer pour enfants! »

« Mais, si chaque jour était exactement semblable au précédent et si, comme l’avait affirmé Miss Peregrine, les enfants ne pouvaient pas partir, cet endroit n’était pas seulement un paradis. C’était aussi une prison. »

« Pendant cent générations, il a dormi, blotti comme un fœtus dans le ventre mystérieux de la terre, fermentant dans les ténèbres tel un fruit oublié dans un garde manger, jusqu’à ce que la fourche d’un fermier le déterre, brutale sage-femme, étrange récolte. »

Publicités

Une réflexion sur “Miss Peregrine et les enfants particuliers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s