Dracula

Cher lecteur je t’adresse toutes mes salutations les plus distinguées (je vous prie d’agréer, tout ça tout ça…). Avant toute chose, jeudi dernier j’ai regardé, comme à mon habitude, la Grande librairie et j’ai adoré cette émission tout particulièrement, surtout le témoignage de Delphine Minoui à propos d’une bibliothèque clandestine en Syrie. Ce sont des jeunes qui ont récupéré pendant plus d’un an des livres des décombres alors que la guerre éclatait tout autour d’eux et qui ont créé une bibliothèque clandestine. Je te conseille de regarder en replay l’émission en entier, mais si telle n’est pas ton intention, au moins ce passage. Cet épisode m’a vraiment fait réfléchir, et donné une seule envie : lire, lire encore et toujours plus, parce que c’est une chance immense que l’on a de pouvoir accéder à tous ces ouvrages et à autant de connaissance alors que certains sont obligés de se battre encore aujourd’hui pour ça.

J’ai donc décidé de ne pas me cantonner à un thème finalement mais de lire tout ce qui est à ma disposition, et de partager avec toi je l’espère cette envie que j’avais, mais qui s’est réellement accrue ces derniers temps.

Sur ce…

Attention coup de cœur!!! Je viens de terminer ma lecture et, oh mon dieu je me demande bien ce que je vais pouvoir lire ensuite qui pourra autant me captiver! Pas de tergiversations, on commence tout de suite!

Résumé royal:

La Transylvanie. Un voyage angoissant, un hôte aux étranges manières qui ne vit que dans les anciennes demeures, des pièces fermées à clé, l’absence de miroirs. La folie. Le somnambulisme. La maladie. Van Helsing. La non mort. Un fou philosophe. La traque.

Résumé au dos du livre:

Jonathan Harker, jeune et brillant clerc de notaire, se rend pour affaires dans les Carpates, où réside son client, le comte Dracula. Celui-ci se révèle un hôte chaleureux et prévenant, mais la curiosité incite Jonathan à pousser son exploration de l’immense château toujours un peu plus loin. A travers les lettres qu’il lui envoie presque chaque jour, Mina, sa jeune épouse restée à Londres, découvre qu’une effroyable réalité se tapit dans l’ombre de la légende…

Ce que j’en ai pensé:

Les +:

La forme du récit, entre roman épistolaire et journaux intimes, j’ai adoré.

L’ambiance et les descriptions si bien menées par l’auteur : on est aussitôt immergé dans le décor, que ce soit la Transylvanie ou l’Angleterrevictorienne, happé par l’angoisse ambiante ou les enquêtes menées par les différents personnages.

Le personnage de Van Helsing, le sage de l’équipe (tant par son savoir que par le fait qu’il ne recule d’emblée devant aucune hypothèse, aussi invraisemblable soit-elle), mais d’un humour noir qui m’a fait me tordre de rire.

Le personnage de Mina, femme forte et très indépendante pour l’époque (ce qui fait dire aux autres personnages qu’elle dispose certainement d’un cerveau d’homme, voyez un peu!), qui prend les choses en main face à certains messieurs qui n’auraient pas fait la moitié de ce qu’ils ont fait sans elle et son courage.

Et surtout, le personnage de Renfield, un fou philosophe que j’ai trouvé attachant dès le départ même si son comportement était vraiment étrange et répugnant (je n’en dirai pas plus pour vous laisser la surprise).

En parlant de fou, les descriptions de l’asile tellement réalistes, et les études du docteur Seward, contemporain de Charcot (dont l’auteur a du lire les ouvrages étant donné la précision avec laquelle il décrit les crises d’hystérie de Renfield ou l’hypnose pratiquée par Van Helsing). J’ai très envie d’approfondir ce sujet, la psychiatrie et la médecine de cette époque, si tu as des romans ou ouvrages à me conseiller n’hésite pas.

Les – :

Le personnage de Lucy que j’ai trouvé un peu exaspérante, mais c’est entièrement subjectif.

La fin un peu trop précipitée à mon goût, et en même temps je ne suis pas sûre que la lecture de quelques pages supplémentaires aurait été soutenable.

Ma note:

19/20 Coup de cœur pour moi! J’ai aimé la forme, l’histoire, l’époque bien sûr, le côté sombre et à la fois l’enquête qui prend le dessus, tous les personnages. Je conseille vivement cette lecture, pas si sanglante contrairement à ce à quoi on peut s’attendre.

Citations choisies:

« Des portes, encore des portes et toujours des portes, partout, et toutes étaient fermées et verrouillées à double tour. Il n’y a que les fenêtres pratiquées dans les murs du château qui offrent un semblant d’issue de secours.

Le château est une véritable prison et je suis donc prisonnier. »

« A cette remarque, il répondit de manière très énigmatique : « Les demoiselles d’honneur réjouissent la vue de ceux qui attendent la mariée, mais quand la mariée fait son entrée, ces mêmes demoiselles ne brillent plus du même éclat au regard de ceux qui n’ont d’yeux que pour la promise. »  »

« Vous êtes un homme brillant, ami John, vous raisonnez juste et votre esprit est ouvert et même, si je peux dire, audacieux, mais vous avez encore trop de préjugés. Vous ne laissez pas vos yeux voir ni vos oreilles entendre, et ce qui est en dehors de vos préoccupations quotidiennes ne retient pas votre attention. Ne pensez-vous pas qu’il existe des choses que vous ne pouvez pas comprendre et qui pourtant existent, que certaines personnes voient des choses où d’autres ne voient rien? Mais il existe des choses vieilles ou nouvelles qui ne doivent pas être contemplées uniquement avec les yeux parce qu’ils savent ou croient savoir des choses que d’autres hommes leur ont racontées. Ah, c’est la faute de notre science qui cherche à tout expliquer et, si elle n’y parvient pas, c’est tout simplement parce qu’il n’y a rien à expliquer. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.